Rachatdecredit Officiel ™

Rachat de crédit

Accueil > Surendettement > Rachat de crédit et surendettement

Rachat de crédit et surendettement

vendredi 1er novembre 2013, par Administration

Si vous envisagez de demander un rachat de crédit à un organisme financier pour des raisons de surendettement, vous devez absolument être au fait des inconvénients de ce type de prestation, mais également de vos droits. Sans ces deux éléments essentiels, vous courez le risque de commettre une erreur de jugement. Et, comme vous pouvez l’imaginer, les erreurs de jugement en matière d’argent sont difficiles à réparer. Pour vous aider à faire le bon choix, voici quelques conseils.

Les inconvénients du rachat de crédit

Tout d’abord, vous devez connaître les inconvénients du rachat de crédit. Pour commencer, sachez que même si à court terme un rachat de crédit vous semble être une bonne solution, une baisse des mensualités repousse obligatoirement la charge des remboursements sur une plus longue durée. Ainsi, même si vos mensualités sont moins lourdes, vous vous endettez sur une plus longue période.

Sachez également que si vous allongez la durée de remboursement en abaissant vos mensualités (comme vu précédemment), vous augmentez à terme le coût global des prêts en cours et vous générerez des frais supplémentaires, à votre charge.

Important à savoir également : les taux associés à un rachat de crédit sont plus élevés que les taux classiques, prenez le en compte quand vous ferez vos calculs !

Vous l’aurez compris, afin de déterminer si le rachat de crédit pour surendettement est la solution la plus adaptée dans votre situation, vous devez non seulement avoir une vision du court terme, mais également (et surtout) une vision du long terme.

Quels sont vos droits ?

Vous imaginez bien qu’en matière de rachat de crédit pour surendettement, vous avez des droits pour vous protéger des organismes financiers à l’honnêteté douteuse. Voici les points les plus importants :

    • Pour tout achat faisant appel à un crédit, vous bénéficiez de la protection prévue dans le droit de la consommation (obligation de présenter une offre préalable, délai de rétractation de 7 jours). Cette protection concerne les crédits affectés à l’achat d’un bien ou d’une prestation, les crédits renouvelables, les découverts bancaires, les crédits gratuits, les locations vente ou les locations avec option d’achat.

 

    • L’acceptation de l’offre d’un organisme financier pour un rachat de crédit et la signature du contrat de prêt font l’objet d’un acte notarié. L’acceptation de l’offre ne peut intervenir que 10 jours après réception de l’offre par l’emprunteur, sous peine de nullité du contrat. Sachez que, jusqu’à acceptation de l’offre, aucun versement ne peut être fait par le prêteur à l’emprunteur, ni par l’emprunteur au prêteur.

 

Maintenant que vous connaissez les inconvénients d’un rachat de crédit pour surendettement ainsi que vos droits, vous pourrez regarder d’un œil neuf les contrats proposés par les organismes financiers. Si vous craignez de ne pas réussir à faire un choix, vous pouvez toujours demander conseil à un courtier, qui sera votre intermédiaire auprès des banques.